Retour de Shiro

Présentation du recueil

[ NDLR : Ces ouvrages dévoilent des moments-clés de l’intrigue de la campagne de Factions. ]


Cantha, berceau de l’humanité, se situe au sud du continent de Tyrie.

Le vaste Empire du Dragon est peuplé de centaines de milliers d’habitants. Cependant, même un empereur ascendant ne peut pas s’occuper de toutes les préoccupations et les lois qui régissent un si grand peuple. Afin de gérer Cantha de manière efficace, une bureaucratie a été mise en place. Celle-ci, connue de tous sous le nom de Ministère Céleste, a su s’affirmer en taille et en pouvoir au fil des années, mais n’a jamais été vraiment efficace. L’empereur Kisu est conscient que la bureaucratie est trop présente et aussi parfois trop corrompue, et tente tant bien que mal d’endiguer le flot croissant de la classe bureaucratique dans la Cité de Kaineng.

Dans la cour de l’empereur vivent de nombreux nobles : des fidèles conseillers aux flagorneurs, en passant par les espions kurzicks ou luxons. L’empereur connaît leur existence et filtre les informations que ses vassaux reçoivent.
C’est aussi dans cette cour que se trouvent les porte-paroles de l’empereur Kisu qui agissent en son nom sur la scène politique et militaire. La Lame de l’empereur est le bras droit du régent et un maître dans le maniement de l’épée. La Voix de l’empereur parle avec les mots du monarque de Cantha. La Main de l’empereur agit selon la volonté de Kisu dans les situations de conflits où la violence n’est pas nécessaire, mais où les mots ne sont plus suffisants.



Le livre des Jeunes héros de Tyrie regroupe les histoires des jeunes héros des trois continents : Tyrie, Cantha et Elona. Nous nous intéresserons ici seulement aux chapitres consacrés aux jeunes héros du continent de Cantha.

Le livre du Retour de Shiro relate les missions coopératives de Cantha depuis l’arrivée des héros à la Cité de Kaineng. À travers les différentes régions, nous suivrons leur voyage.

L’aventure commença sur l’Île de Shing Jea...

L’Île de Shing Jea repose à l’ouest des terres de Cantha, au sud-ouest de la ville de Kaineng, par-delà les mers.
C’est un lieu idyllique où le bord de mer champêtre est parsemé de colonies agricoles et portuaires. Les zones les plus peuplées sont le monastère de Shing Jea et le port de Seitung, le premier étant un ancien centre de d’entraînement professionnel et le second étant le principal port et centre de commerce de l’île.

Île de Shing Jea



Le domaine du ministre Cho

Loin de l’Arche du Lion, de l’autre côté de la mer, les grandes cités de Cantha s’étendent dans une vaste jungle urbaine tandis que la splendide Mer de Jade et l’obscure Forêt d’Echovald, figées dans le temps, sont le témoignage du passage du Vent de Jade qui a fracturé le pays. Les jeunes héros et héroïnes de ce récit ont vécu à l’époque où un étrange fléau a frappé la région et un ennemi a refait surface. Nos jeunes canthiens se sont rendus au Monastère de l’ïle de Shing Jea où de nombreux héros s’entraînaient. Devenus les élèves préférés de Togo, demi-frère de l’Empereur Kisu et lui-même héros, il ont appris de nombreuses méthodes de combat lors de leurs investigations sur l’île. Accompagnés de Togo et d’un autre apprenti, Yijo Tahn, nos héros ont débuté leur périple par une simple visite chez un des amis du maître et ont découvert qu’un horrible fléau infestait l’île. Cette contamination transformait la population en abominations meutrières.




Zen Daijun

Déterminé à trouver la source du fléau qui se répandait dans l’île pittoresque, Maître Togo a envoyé ses élèves avertir le peuple et évacuer les personnes en danger. Togo et nos jeunes héros sont entrés dans la Vallée de Zen Daijun pour découvrir la source de cette contamination. Ils ont invoqué Zunraa, l’esprit gardien de la vallée, pour les assister. Ensemble, ils ont arpenté la vallée en quête de survivants, enterré les affligés et cherché la cause de ce fléau. En chemin, ils ont trouvé le pauvre Yijo Tahn qui avait été frappé par le fléau. Togo et nos héros ont libéré l’apprenti de son affliction et se sont rendus à la bibliothèque de Daijun où l’insigne de Shiro Tagashi, le traître à l’origine du passage du Vent de Jade, avait été blasonné sur le sol de la bibliothèque. La vie tranquille de nos héros au monastère avait pris fin en ce jour. De nombreux maîtres et leurs élèves ont accompagné Maître Togo et ses jeunes apprentis sur le continent. C’est là que nos jeunes héros canthiens se sont associés à Mhenlo et Togo pour protéger l’Empire du Dragon contre Shiro Tagachi, mais gardons ce récit pour un autre jour.



Retour à la présentation Page suivante

La Cité de Kaineng est la capitale de l’Empire du Dragon. C’est une vaste métropole couvrant une grande partie du territoire nord-ouest canthien. “Kaineng” vient de l’ancien canthien et signifie “Empereur”, offrant à la cité le nom de “La Cité de l’Empereur”.
Le Centre de Kaineng est le cœur administratif de cette ville tentaculaire. Il est basé sur la côte nord-ouest de Cantha. Cette vaste zone métropolitaine occupant le nord de Cantha est parfois appelée “Le vieux Kaineng” et marque habituellement le premier arrêt des visiteurs de l’Empire du Dragon.
Avant l’épisode des Vents de Jade, le lieu désormais appelé le Centre de Kaineng comprenait la majeure partie de la Cité de Kaineng, mais la dispersion des citoyens fuyant les régions affectées a conduit à une expansion des limites de la métropole.

Cité de Kaineng

Place de Vizunah

Nous sommes arrivés au Centre de Kaineng où des hordes de citoyens infectés affrontaient des gardes et d’autres habitants de la cité. Ces abominations sans cervelle erraient en groupe et éliminaient tous les malheureux qui se trouvaient sur leur passage. Maître Togo, Mhenlo et moi-même nous sommes retrouvés pour chercher la source de ce fléau. Au centre de la Place de Vizunah, nous avons découvert un esprit au service du traître mort, Shiro Tagachi, qui semblait répandre le fléau. Lorsque l’esprit a été neutralisé, Shiro Tagachi en personne s’est manifesté et nous a terrasé d’un coup foudroyant. Alors que nos cadavres gisaient dans la poussière, d’étranges êtres qu’on appelle Émissaires sont apparus et nous ont rammenés à la vie. D’après leurs dires, Shiro était également un Émissaire chargé de conduire les âmes des morts dans l’au-delà, mais il avait abusé de ses pouvoirs sacrés. Ces Émissaires n’avaient pas le pouvoir de l’arrêter, mais en échange de nos vies, nous leur avons promis de mettre un terme aux machinations démoniaques de Shiro.


Quartiers de Nahpui

Avant que les Émissaires ne partent, ils nous ont conseillé de devenir Weh no Shu, “Plus Près des Étoiles”, afin de pouvoir combattre ces êtres du royaume des esprits. Togo m’a alors envoyé voir Nika, une descendante de l’assassin Vizu qui avait contribué à la chute du traître Shiro, deux cents ans auparavant, dans le temple des Moissons. Après avoir prouvé ma valeur à Nika, elle nous a conduit aux Quartier de Nahpui où j’ai dû affronter des créatures célestes représentant les quatre principaux vices humains. Suun, l’Oracle des Brumes, n’avait aucune foi en mes aptitudes, mais j’ai réussi le test et il nous a envoyé au Temple de Tahnnakai où nous devions acquérir la sagesse et obtenir des instructions des esprits des anciens héros de Cantha.




Temple de Tahnnakai

Le temps que nous arrivions au Temple de Tahnnakai, il était déjà trop tard. Shiro avait subjugué les esprits du temple sacré qui désormais, obéissaient à ses ordres maléfiques. Seul Vizu résistait encore à l’immense puissance de Shiro. accompagnée de Mhenlo et de Togo, j’ai traversé le temple et libéré les esprits de leur servitude. Nous avons atteint Vizu juste avant qu’elle ne soit entièrement consommée par le traître. L’esprit reconnaissant de Vizu nous a alors parlé de l’époque où elle avait combattu Shiro aux cotés des héros luxon et kurzick, Archemorus et Viktor. D’après Vizu, si nous souhaitions changer le cours des choses, il nous fallait collaborer avec les Luxons et les Kurzicks. Elle nous a informés que pour vaincre Shiro, il nous fallait acquérir suffisament de puissance pour manier la lance d’Archemorus et maîtriser la protection de L’Urne de Saint Viktor.





Page précédente Page suivante

Dans la Forêt d’Echovald et la Mer de Jade, résident les factions inféodées.
Les Luxons, tout comme leurs ennemis jurés les Kurzicks, sont des “vassaux” de Cantha de longue date. Ils sont soumis au régime politique et économique de l’empire depuis longtemps, mais ont tout de même pu conserver leurs cultures et leurs modes de vie. Les Luxons éprouvent une méfiance réciproque à l’égard des Kurzicks, leurs rivaux dans la lutte pour le pouvoir et le contrôle des territoires. Mais il fut un temps où les deux cultures inféodées vivaient en paix. Cette paix fut bouleversée lorsque Shiro Tagachi assassina le 27e empereur, deux cents ans auparavant. Les champions luxons et kurzicks parvinrent ensemble à anéantir Shiro et à venger la mort de l’empereur, mais moururent avec des milliers d’autres lorsque les Vents de Jade soufflèrent sur la contrée. Les Luxons et les Kurzicks sont depuis en désaccord.


Lorsque les Vents de Jade avaient soufflé dans les branches de la forêt d’Echovald, ils avaient tout changé en pierre. Les oiseaux avaient été arrêtés net en plein vol. Les cerfs, créatures de chair et d’os avaient été changées en rien de plus que des statues plus vraies que nature. Deux siècles plus tard, la vie revenait petit à petit dans la forêt. Les Kurzicks avaient été les premiers à oser s’y aventurer, s’adaptant par la suite à la vie pétrifiée, puis commençant à imprégner cet environnement de leur culture.

En l’espace de quelques secondes, la tempête qui suivit la complainte mortelle de Shiro s’abattit sur la mer, créant des vagues d’une centaine de mètres de hauteur. En un instant, tout fut figé, mais pas à cause d’un vent glacé soudain ; la mer n’était pas gelée, mais transformée en jade. Afin de survivre, les Luxons durent s’adapter à une vie sans aucun accès à la mer, incapables d’apporter leurs biens au marché ou même de voguer vers les îles aux alentours pour y obtenir de l’eau fraîche. Leurs navires marchands ne faisaient plus qu’un avec la mer pétrifiée, les courants qui les avaient menés au bout du monde étaient désormais complètement inertes.























Forêt d’Echovald & Mer de Jade

Pierre Arborea

Accompagné de Frère Mhenlo, je me suis rendu en territoire kurzick et la Comtesse Danika zu Heltzer nous a directement conduit à son père. Le Comte zu Heltzer a accepté de laisser Danika nous aider à récupérer l’Urne de Saint Viktor dans la Cathédrale zu Heltzer où elle avait été cachée. Les protections lancées sur la Cathédrale s’étant affaiblies, la structure est devenue instable et ses habitants ne reconnaissent plus leur maîtres kurzicks. Danika nous a aidés à récupérer l’Urne et nous sommes parvenus à nous échapper sans encombre, notamment grâce à la puissance protectrice de l’Urne.







Fonds Marins de Boreas

Peu après notre succès à Pierre Arborea, Maître Togo est revenu des terres luxonnes et nous a parlé d’un tournoi qui pourrait nous permettre d’acquérir la Lance d’Archemorus. Nous nous sommes immédiatement mis en route pour les Fonds Marins de Boreas où les clans luxons s’étaient rassemblés pour la grande Convocation. Rhea l’Ancienne présidait chaque tour du tournoi. Je n’avais jamais participé à de tels combats, mais j’ai réussi à vaincre les clans adverses et à éliminer Zhu Hanuku avec la Lance d’Archemorus. Nous avons ensuite affronté le grand Kraken. J’étais stupéfait du pouvoir destructeur de la Lance antique. Nos célébrations ont été de courte durée. Mhenlo est revenu nous prévenir qu’une armée se dirigeait vers le centre de Kaineng. Nous nous sommes immédiatement rendus là-bas, nos nouveaux objets en main, pour tenter de changer le cours de la bataille.


District de Sunjiang

Dans le district de Sunjiang, nous avons de nouveau été confrontés à Shiro. Pour le vaincre, nous avons dû user des mêmes stratagèmes que ceux employés deux cents ans auparavant. Nous nous sommes frayés un chemin dans le district et avons fermé les brèches que Shiro avait créées pour obliger les esprits à rallier son armée. Ces esprits étaient plus puissants que ceux que nous avions affrontés, mais nous sommes parvenus à les dominer et à atteindre Shiro au centre. Lorsqu’il s’est aperçu que nous possédions les reliques de ses ennemis mortels, Shiro s’est uni à ses esprits pour nous attaquer. Nous sommes ressortis victorieux de ce combat mais Shiro était introuvable. Les Émissaires sont de nouveau apparus pour nous informer que les reliques n’étaient plus suffisamment puissantes pour vaincre Shiro et que le conflit entre Luxons et Kurzicks avait provoqué cette défaillance. Pour restaurer cette force, nous devions unir ces deux peuples opposés. Nous avons donc décidé de nous séparer. Maître Togo retournerait voir les Luxons à Cavalon tandis que Mhenlo irait à la rencontre des Kurzicks de zu Heltzer. Je devais choisir qui j’allais accompagner.





Page précédente Page suivante

Pour des croyants comme les Kurzicks, tout est significatif, un présage de ce qui est à venir. Ils trouvent un message et une interprétation divine à tout ce qu’ils voient. Le Conseil des Nobles gouverne la nation, mais ne prend des décisions et ne vote les lois qu’après avoir consulté les chefs spirituels, connus sous le nom de Rédempteurs. Les Grandes Maisons, des familles ancestrales dont les origines remontent au passé lointain de Cantha, dirigent les Kurzicks.
De nos jours existent cinq Maisons principales, parmi lesquelles deux regroupent l’essentiel de la puissance et de l’influence chez les Kurzicks. Il n’est pas exceptionnel de voir les Maisons se disputer mais, dès lors qu’il s’agit d’affronter les Luxons, les Kurzicks ont vite fait d’oublier leurs querelles intestines pour tourner leur haine vers leurs ennemis de toujours. Depuis la mort de Shiro et la pétrification de la forêt, les Kurzicks ont construit leurs maisons et leurs cathédrales élaborées directement dans les troncs fossilisés des immenses arbres qui constituent la forêt. La culture kurzick se caractérise par les cérémonies, les rituels et les traditions et fait écho sur leur architecture et leur art très élaboré.
Les Luxons, marins hors pair, devinrent des nomades sillonnant une mer sans vie. Ils trouvèrent des moyens d’adapter leurs immenses navires à ce nouvel environnement. Ainsi ils procédèrent à l’extraction du jade de cette mer figée, dévoilant des curiosités magiques et de précieuses ressources provenant de la vie pétrifiée prise au piège dans les vagues immobiles.
De nos jours, les Luxons se regroupent en trois clans : le Serpent, la Tortue et le Crabe. Pour maintenir l’ordre, les Luxons s’en remettent à leur Conseil des Anciennes, l’organe dirigeant qui se réunit chaque année pour modifier et approuver le “code” auquel tous les clans devront se soumettre pour les douze mois à venir. Bien que les clans s’affrontent régulièrement, il ne s’agit pas tant de guerre que de définir quel clan est le plus puissant et le plus fort. Ces combats sont habituellement disputés par le champion de chaque clan, ainsi que par sa garde d’élite. Peu importe leurs différends, les clans s’unissent toujours lorsqu’il s’agit de donner une bonne leçon aux Kurzicks.
























Kurzicks & Luxons

Le Verger Éternel <> Couvoir de Gyala

Je me suis lié d’amitié avec les Kurzicks qui m’ont montré les coutumes de leur peuple. Pour mieux connaître l’un de leurs rituels les plus sacrés, j’ai escorté trois volontaires au Verger Eternel et je les ai observés alors qu’ils se transformaient en Juggernauts. Les pilleurs luxons ont attaqué le Verger sacré au cours du rituel mais nous sommes parvenus à repousser leurs attaques suffisament longtemps pour que la transformation des Juggernauts soit complète. Les Luxons ont fini par se rendre lorsque des hordes d’affligés se sont approchées du Verger. C’est alors qu’une chose surprenante s’est produite ! Les Luxons et les Kurzicks se sont associés pour repousser ces créatures. Cette bataille a prouvé aux deux camps que le seul moyen de maîtriser Shiro était d’unir leurs forces.
Je me suis lié d’amitié avec les Luxons. Je les ai aidés à récupérer les œufs de tortues géantes volés par des pilleurs kurzicks. Lorsque nous sommes arrivés au Couvoir de Gyala pour restituer les œufs, un groupe de Luxons s’apprêtait à escorter de jeunes tortues aux Fosses du Léviathan. Nous nous sommes joints à eux et ensemble nous avons affronté les pilleurs kurzicks. À notre arrivée aux fosses, les attaques des Kurzicks se sont intensifiées. Une immense bataille a fait rage pour la destinée des bébés tortues jusqu’à ce que des hordes d’affligés fassent leur apparition derrière les lignes kurzicks. Pris au piège, les pilleurs ont choisi d’unir leurs forces à celles des défenseurs luxons afin de repousser cet ennemi commun. Ensemble, Luxons et Kurzicks ont vaincu les affligés et pris conscience qu’ils devaient mettre leurs différends de côté pour l’emporter sur Shiro.

























Eaux Endormies

Luxons et Kurzicks nous ont accompagnés au Temple des Moissons pour demander une audience au dragon Kuunavang. Mais Shiro nous avait devancés une fois de plus. À cause de ses maléfices, Kuunavang avait perdu la tête et nous avons été contraints de l’affronter. Nous avons réussi à la repousser jusque dans le temple où elle finit par reprendre le contrôle d’elle-même. Les Émissaires sont de nouveau apparus pour nous révéler les véritables intentions de Shiro. Ce dernier avait parcouru les contrées, corrompant tout ce qui se trouvait sur son passage, dans une tentative désespérée de trouver les composants d’un sort qui lui permettrait de reprendre une apparence charnelle. Selon les Émissaires, il ne lui manquait plus que le sang d’un membre de la famille impériale et il se dirigeait en ce moment même vers le Palais impérial. J’ai prié les dieux pour que nous arrivions au palais à temps.





Page précédente Page suivante

Le Palais de Raisu est le palais de l’Empereur de Cantha. Sa construction débuta en 510 Avant Exode, à la demande de Kaineng Tah. Le palais brûla en 694 Après Exode alors que l’Empereur Singtah se trouvait encore à l’intérieur. La reconstruction du palais commença la même année et fut finie plus de quatre-vingt ans plus tard. Cet immense travail de restauration est considéré comme la plus grande réussite du règne de l’Empereur Senvho.
Le palais est doté de murs imposants, d’allées de jade finement ciselées et de pagodes aux décorations complexes, sa splendeur est telle qu’elle ne peut que dénoter face aux quartiers pauvres de la ville de Kaineng. Il compte également de vastes quais privés au nord.

Le Palais de Raisu

Palais de Raisu

Le Palais de Raisu grouillait de Shiro’kens, les esprits composant l’armée de Shiro. Kuunavang nous avait transmis ses pouvoirs célestes pour nous permettre de nous frayer un chemin à travers les hordes d’affligés et de Shiro’kens. Malheureusement, cela n’a pas suffi. Shiro avait atteint les Appartements impériaux avant nous. À notre arrivée, le traître était sur le point de répandre le sang de l’Empereur Kisu. Togo s’est alors précipité vers son frère et s’est interposé entre la lame de Shiro et ce dernier. Togo a reçu le coup fatal destiné à l’empereur. Nous étions accablés mais notre tristesse a été brève car le sang impérial coulait dans les veines de Togo et sa mort signifiait que nous devions désormais affronter Shiro pour sauver Cantha, sans la sagesse et la force du maître. Je devais me préparer.





Appartements impériaux

Notre combat contre Shiro s’est révélé intense, mais grâce au soutien des canthiens, de Frère Mhenlo et de Kuunavang, nous sommes parvenus à vaincre l’ancien ennemi de l’Empire du Dragon. Notre victoire était cependant amère. Maître Togo était un véritable héros de Cantha et nous n’oublierons jamais son sacrifice.
Tous les canthiens ont porté le deuil du frère de l’empereur. Je suppose que je pourrais rentrer et me ranger. Mais ces aventures m’ont ouvert de nouveaux horizons. J’ai donc décidé de poursuivre mon voyage et de voir où il me mènerait.




Page précédente

Liste de tous les ouvrages
Livres de campagnes : Prophéties du Chercheur de la FlammeRetour de ShiroCrépusculeLivre du Héros
Autres : Personnalités importantesJournal de ZhoManuel d’utilisation du Golem